Découvertes Fétiches archive at

Septime

juin  12
29

bar.jpg

 

C’était un 1er Juin, en 2012, au déjeuner.

Septime.

En 3 mots?

Nature - Harmonie - Émerveillement

 

Mais aussi Déviant.

Un menu court qui vous pousse à choisir l’inhabituel, voire ce qui est craint.


Juste mesure.  A tous niveaux.

 

Poser des mots sur une expérience n’est pas toujours ce qu’il y a de plus évident. Difficile de retransmettre les émotions ressenties.

Qui plus est, les expériences sont propres à chacun, ce qui rend mon expérience quelque peu subjective. Tout comme un avis sur une simple recette ou tout ce qui à rapport aux préférences alimentaires me diriez-vous.

Mais là, il y a beaucoup (plus) d’éléments à prendre en compte. Parmi les facteurs qui peuvent influencer notre avis je peux citer l’accueil,  le décor, l’ambiance, le service, la personne avec qui on s’y rend, le menu, les plats, nos préférences & aversions alimentaires, notre rapport au risque et à l’aventure, les efforts mis dans la recherche du restaurant, les recommandations, l’accessibilité du restaurant, les attentes, la satisfaction gustative recherchée, etc.; bref: l’Expérience.

Des photos peuvent parler d’elles-même et sont probablement plus évocatrices pour certains aspects. Pour les autres facettes de mon expérience, ‘quelques mots’ suffiront.

En revanche, je n’avais pas mon réflex numérique, j’ai donc utilisé l’appareil photo de mon partenaire, un compact Canon qui a en quelque sorte fait l’affaire (j’ai quand même regretté ne pas avoir pris mon Nikon D300s).

 table3.jpg

 

Septime c’était aussi un accueil… quelque peu intimidant.

A notre arrivée (ponctuelle), j’entre en annonçant ma réservation pour 13:00. Je fus accueillie par 3 hommes très souriants, groupés autour de l’ordinateur, vérifiant la résa sur le système. Pas l’habitude d’avoir l’impression qu’on vous attendait. Oui, vraiment. Drôle d’impression! Au moins, ça fait plaisir de se sentir bienvenue.

 

table4.jpg

 

Un décor boisé - naturel, épuré, élégant et classe -, tout en finesse, en harmonie avec les plats qui s’annonçaient.

 

Très vite l’atmosphère se fera détendue, avec des serveurs plus que sympathiques, ouverts et à l’écoute.

Nous nous sommes vus offert une table pour deux, relativement au centre, face à la cuisine ouverte (ma place) et face aux fenêtres ouvertes. Nous avons posé nos (énormes) sacs à dos dans un coin du restaurant suite à l’aimable proposition du serveur.

 

A partir de ce moment précis, s’attabler puis:

- Apprécier de se poser dans un endroit qui, comme vous le savez déjà un peu, vous réservera des surprises uniques -

- Admirer le décor, cette atmosphère, ce dynamisme, cette précision et attention au détail -

- Observer les habitués, les étrangers, les passionnés armés (ou non) de leur appareil photo et ceux qui peut-être comme vous sont en quête de plaisir gustatif et attendaient cette expérience avec impatience (l’un n’exclut pas l’autre); observer ces gens qui sont en business trip, en rendez-vous romantique, en couple, en famille ou entre amis -

- Essayer de comprendre cet endroit vivant, accueillant, cohérent, consistent; cet accord qui apparaît comme une évidence, mais une salle qui peut être un peu bruyante par moments (s’il y a de grands groupes) -

- Lire la carte du jour en détail (en supposant que vous ayez déjà jeté un oeil sur le menu affiché sur la fenêtre avant de rentrer), déjà posée sur la table à l’arrivée, avec la carte des boissons. La traduire en anglais; lorsque me voilà arrivée au dessert comprenant de la fleur de sureau, que j’ai traduit sans problème par Elderflower, le serveur en fut tout étonné. Autour de quelques anecdotes, quelques rires s’en sont suivis -

- Ecouter attentivement les explications supplémentaires données sur le menu, en français d’abord, puis en anglais. Poser quelques questions-

Temps de l’ultime choix*

- Demander la liste des plats choisis et ingrédients utilisés pour ne rien oublier des détails: amenée à la fin du repas! -

 

 

menu1.jpg

 

* Le Choix Cornélien: 3 Entrées - 2 Plats - Fromage ou Dessert

Avec un tel menu, on a envie de tout goûter. Quand on est à 2 (ou plus), si on se met d’accord pour partager, c’est tellement plus intéressant!

Je n’ai pas l’habitude d’avoir si peu de choix quand je vais au restaurant. A vrai dire, je préfère, et de loin.

Faire des choix basés sur des noms de plats n’est pas toujours un succès. Moins de choix signifie aussi moins de remords, moins de stress, ainsi qu’une propension à choisir des aliments/mets qui ne nous sont pas familiers. Moins de choix permet de changer la carte quotidiennement ou presque et suggère aussi une qualité produit irréprochable, du frais et du bon ! Par contre, je ne sais pas ce qu’il en est en ce qui concerne la flexibilité sur le menu du jour (en cas d’intolérance alimentaire ou autre).

Je n’ai pas non plus l’habitude d’un menu annonçant une liste d’ingrédients (non exhaustive) à la place de noms de plats. Là aussi, je préfère. C’est tellement plus ouvert à l’étonnement et à l’émerveillement. Mais pour apprécier cela, il faut avoir confiance en la capacité du restaurant à vous procurer satisfaction et vouloir être surpris.

Bien qu’ouverte à tout type de cuisson, mon réflexe fut de demander ce qu’il y avait de cru dans le menu. Un besoin d’information qui n’avait pas pour but de restreindre mes choix mais simplement d’aller vers ce qui me faisait le plus envie. J’ai laissé le cru pour mon partenaire, mais ce ne fut que pour mieux le retrouver lorsque nous avons partagé nos plats. Un moyen de déguster d’une manière sereine et sans contrainte (peur de ne pas apprécier comme il se doit) .

 

 Le seul commentaire négatif que je ferai sur cette formule est que je pensais qu’elle comprenait une boisson. Ayant lu beaucoup de critiques sur Internet, il me semble qu’auparavant un verre de vin était inclus. Pas de doute, le menu a été mis à jour et la boisson est maintenant un extra. Du coup, je pense qu’il serait bien de montrer un example de menu midi & soir sur le site officiel, pour que les clients savent à quoi s’en tenir.

Du coup, nous avons opté pour de l’eau pétillante, ce qui, en fait, n’était pas plus mal pour un déjeuner et pour apprécier les plats plus objectivement

 

candle-sparkling-water.jpg

… Cette fameuse eau qui avait piqué ma curiosité depuis l’autre côté de la Manche …

… Et cette bougie qui ajoute au charme de cet endroit …

 

 

- Place aux photos culinaires, surpassant les mots -

 

bread2.jpg

Pain. Fraîchement tranché. Excellent pain à la mie légère, bien aérée et surtout à la croûte bien croustillante et savoureuse.

 

raw-bonite-starter3.jpg

Bonite crue, basilique, radis rus, jus de persil

 Apparemment plus que satisfait avec son entrée, j’ai moi aussi était conquise! Contraste de textures, de la fraîcheur et du goût!

 

 asparagus-starter.jpg

Asperges vertes vapeur, faisselle de brebis, fèves, oeufs de truite

Cuisson parfaite des asperges, révélatrice. Bien assaisonné, quoiqu’un poil trop salé pour moi. Les oeufs de truite étaient surprenants, intéressants: ils chatouillaient les papilles et explosaient en bouche, un véritable concentré de saveur. Chaque élément avait sa place, son rôle, et était complémentaire pour offrir un jeu de saveurs et textures où chacune d’entre-elles était perceptible, nette et en harmonie avec le reste.

 

pork2.jpg

Poitrine de cochon confite, oignons confits, mousse légère de pomme de terre, fenouil cru et estragon

Exquis selon l’homme. Adoré par moi.

Visuellement, c’est Beau! Le contraste avec l’assiette magnifie le plat.

Une mousse de pomme de terre surprenante qui a changé ma vision de la ‘purée améliorée’. Quelques saveurs inhabituelles mais tellement harmonieuses, presque évidentes. Du sucré, du salé, c’est gourmand, c’est généreux, mais ‘léger’.

 

barbue2.jpg

 Barbue, asperges blanches, choux grillé, échalotes nouvelles, émulsion champignon de paris et moutarde frisée

 Du goût! Intensément bon.

Un plat de poisson très ‘meaty’ avec le chou grillé et l’émulsion de champignon. Ajout de moutarde frisée vraiment apprécié.

L’asperge blanche était un peu grosse (les deux dernières bouchées étaient de trop car extrémité moins bonne)

Redécouverte du chou, préparation/cuisson des échalotes nouvelles à retenir.

 

barbue-main.jpg

Cuisson parfaite de la Barbue, se détachant sous la fourchette.

 

gariguettes-elderflower.jpg

Fraises du jardin dans un sirop de fraise, crème glacée à la fleur de sureau, mini meringues

Douceur, équilibre de saveurs, textures complémentaires, légèreté, présentation séduisante. Idéal pour conclure ce repas! J’aurais apprécié une crème glacé goûtant un peu plus la fleur de sureau ou une version citron/fleur de sureau pour amener un peu de ‘peps’.

 

 

kitchen.jpg

Un coup d’oeil sur la cuisine ouverte en fin de service -Bertrand Grébaut, assis sur le plan de travail.

 

 bill.jpg

Addition très justifiée malgré un budget serré.

Quantités peut-être un peu justes pour certains. Mais en ce qui nous concernent, c’était juste ce qu’il nous fallait. Déguster lentement en appréciant chaque bouchée/instant y était certainement pour quelque chose. 

 

front-restaurant.jpg

 

Une ôde aux produits

Des produits respectés, mis en valeur

Des ingrédients, associations, préparations et cuissons à découvrir et redécouvrir

De l’étonnement, de l’émerveillement, en 3 temps

 Un rapport qualité/prix qui donne un goût de reviens-y.

 Entière satisfaction au niveau des plats, du service, du décor, de l’ambiance, du prix alors que mes attentes étaient plutôt élevées.

Une expérience inoubliable pour nous et à ne pas manquer pour vous!

 

Septime,

A bientôt,

Je l’espère.

 

Septime

80, rue de Charonne, Paris XIe, 01-43-67-38-29.

MÉTRO : Faidherbe - Chaligny, Ledru Rollin, Voltaire & Charonne

HORAIRES : De 12h30 à 14h (sauf lundi) et de 20h à 22h30. Fermé samedi et dimanche.

 

Formule déjeuner: 26 .  Menu 55 €. Carte 49-55 € (soir).

Pour réserver: http://www.septime-charonne.fr/

 


Farmer’s Market - RDV au Marché de Producteurs Locaux - ou comment des Framboises deviennent un véritable trésor !

août  09
17

Et si on consommait responsable ?…

raspberries-farmers-market3.jpg

Je suis une grande, très grande consommatrice de fruits et légumes, mais ne suis pas de ceux qui achètent”Bio”, ou du moins rarement.

D’une part, parce que je n’en vois pas le réel intérêt, je me méfie de ce qui est surmédiatisé et d’autre part, parce que mon porte monnaie ne le permets pas. Je privilégie, dans la mesure du possible, les produits cultivés en Ecosse, à la saveur bien meilleure que ceux qui sont importés. -Attention, je ne me prive pas de mangue ou autres produits exotiques pour autant ! -

Je profite également des promotions relativement fréquentes pour prendre des produits habituellement plus cher car de gamme supérieure.

Mon alternative du mois est de profiter des Farmer’s Markets du Royaume-Uni, des marchés locaux réguliers selon les villes, où les producteurs vendent leur production. La population a donc accès à des produits frais, locaux et de saison. Toutes les qualités nutritionnelles sont donc préservées. Des produits naturels, organiques, des produits qu’on a pris le temps de choisir, des produits pour lesquels on a demandé des conseils à des personnes du métier, des produits pour lesquel on éprouvera beaucoup plus de plaisir à les déguster.

Pourquoi ce billet ? Tout simplement parce que, avant-hier, j’ai profité d’une petite pause pour me rendre au Farmer’s Market au centre ville de Dundee. Jamais très grand, certes, mais tout ce qu’il faut. Le seul “hic”, c’est qu’un samedi par mois, c’est trop peu !

Des fruits et légumes, de l’huile et vinaigre maison, des confitures et la célèbre marmelade d’oranges de Dundee, des produits diététiques et plantes, des réalisations de boulange & de viennoiserie, des spécialités écossaises aussi bien en pâtisserie qu’en confiserie, des fromages variés dont le Fromage Sans Nom, des parts de cheesecakes, des yaourts, oeufs, viande, poisson dont du saumon, des noix de St Jacques et le fameux Smokie d’Arbroath (clic), du thé, des jus de fruits, whisky et vins…

Et de la musique !

Etant donné que je ne peux plus profiter des fruits et légumes du jardin, ni de ma maman ni de mon papa, comme j’ai pu le faire en juin/juillet. Me voilà entre autres avec ma barquette de framboises “de table” -oui, parce qu’il y a la version “pour confitures”- sous le bras, 350g de fruits pour £1.60 (1,90€).

De suite, je me revois comparer le rapport quantité/qualité/prix à mes supermarchés habituels où les 170g sont entre £1.5 et £2.5 selon le cours des promotions.

Mais, il y a un mais ! Les petits, très petits insectes c’est très framboisophile ! Moi de même. Alors j’ai pris mon courage à deux mains, pour une bonne heure passée à m’assurer que toutes ces bêtes -sauteuses- disparaissent.

La finalité ? Je ne sais pas si mes framboises m’ont revenu moins cher que celles du supermarché vu l’eau utilisée et le temps passé pour les nettoyer, sans compter la douche que j’ai du reprendre juste après, mais en tout cas, je les ai doublement appréciées ! -quoique, depuis, je vois des bêtes partout-

Avec tout ça, j’avais bien intérêt à en profiter 3 fois plus,

des Framboises, au Naturel, parfois la meilleure des recettes,

et même que quelques poignées se sont retrouvées dans mes salades,

et même que la première dégustation fut accompagnée de quelques clichés

raspberries-farmers-market2.jpg

Et la deuxième ? De… de blueberries ! Bon d’accord, de myrtilles, mais c’et tellement beau “blueberries” Un peu comme brimbelles d’ailleurs :)


Et vous, comment vous voyez la consommation alimentaire responsable ?

Rien que pour vous, des recettes estivales contenant ce petit fruit délicat et précieux :

Mini pizza “Princesse Précieuse” - chèvre frais /miel /ananas /framboise /violette

Mini pizza Princesse Elégance” - courgette /fromages de chèvre /noisette /framboise /roquette

Cheesecake au Chocolat blanc, Framboise et pointe de Cardamome

Pink Cheesecake Amande, Fraise, Framboise et son voile de Crumble

Verrine de mousse légère à la Framboise et ses brisures de Macaron de Nancy

Salades de Fruits qui Pétillent -comme un cocktail- autour de la Framboise et du Melon

Aumônières Crêpes au Chocolat et son Trésor de Fruits Frais, Coulis de Framboise note de Yuzu

 

… Des petites framboises dans mes prochaines recettes …
… Des Framboises façon Pierre Hermé …
… Mais avant, des Framboises interprétées (…) Je ne vous dis rien de plus, RDV…. bientôt ! …

English Version

et Partenariat

Continue reading »