Cheesecakes archive at

Cheesecakes en Poivronne et leur Ratatouille Ludique, jeux de goûts et textures ensoleillés

oct  09
2

Apparemment j’ai des soucis avec mon blog, les recettes ne s’affichent pas toujours correctement. Pourtant quand j’accède à mon site, tout fonctionne très bien ; mais j’utilise Firefox, qui tend à mieux le supporter qu’Internet Explorer. Les autres navigateurs ont également l’air de fonctionner, l’air…

Je viens de modifier l’article précédent, en espérant ne plus avoir ce souci…

Anyway.

 

cheesecake.jpg

Je voudrais vous présenter la deuxième recette créée pour que les enfants mettent la main à la pâte et mange quelque chose qu’ils adorent en version « équilibrée ».

Cette création, pour mon cours de Food de l’année dernière, me vaut en plus de choix l’honneur d’avoir mes deux photos affichées dans le couloir de l’Université :). Lorsque j’ai vu ça il y a quelques semaines j’étais aux anges !

Cette recette là, elle est colorée, elle en mets plein les yeux, et est très simple et goûteuse.

Les enfants mettront la main à la pâte pour, par exemple, faire des formes dans les légumes à l’aide d’emporte pièces, mélanger l’appareil à cheesecake, et bien d’autres choses encore.

En plus de ça, l’enfant aura l’occasion de découvrir et/ou d’en savoir plus sur les légumes, car vous prendrez soin de leur glisser quelques petites infos clés lorsque vous mettrez la main à la pâte ensemble. Si ça ce n’est pas tout bénef…

C’est une recette ensoleillée à apprécier en toute saison. Les enfants y verront une révélation dans cette avalanche de légumes interprétés de façon ludique. Les adultes en redemanderont… même les plus réticents aux poivrons ! Après tests et approbations, pour avoir réaliser cette recette au moins 6 fois, au moins ! Et il y a quelques jours, on me l’a redemandée…

 

Cheesecakes en Poivronne et leur Ratatouille Ludique,

Jeux de goûts et textures ensoleillés

 

bell-pepper-cheesecakes.jpg

Pour 2 adultes ou 4 enfants

Temps : environ 1h30 avec petit chef :)

 

Ingrédients :

Ratatouille du Soleil

  • 1 aubergine
  • 1 courgette
  • 1 poivron vert
  • 1 poivron orange
  • 200g de tomates cerise grappe
  • 2 belles gousses d’ail, finement émincées
  • Jus d’1 citron
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 60g de Parmesan, fraîchement râpé
  • 1 poignée de feuilles de basilic frais
  • 3 branches de thym frais au citron

 

 

Cheesecakes en Poivronne aux tomates séchées et chips de bacon

  • 1 beau poivron rouge, coupé en deux dans la longueur
  • 1 beau poivron jaune, coupé en deux dans la longueur
  • 125g Philadelphia (possibilité de le remplacer par du St Morêt, Tresana ou fromage à tartiner nature de marque de distributeur)
  • 125g de cottage cheese (à défaut, possibilité d’utiliser de la Ricotta)
  • 1 gros oeuf 
  • 4 à 6 tomates séchées, marinant dans de l’huile aromatique
  • 4 chips de bacon, achetées ou faites maison*
  • sel
  • poivre noir du Moulin

 

* Pour les chips de bacon :

  • 200g de bacon non fumé, coupé en tranches assez épaisses
  • un peu de miel
  • 3 cuillères à soupe d’huile d’arachide

Matériel : des emporte-pièces de formes différents et de diamètre équivalent à celui de votre courgette et aubergine. Pour cette fois, j’en ai utilisé un en forme d’étoile, et un en forme de fleur.

 

 

Préparation:

Si vous voulez préparer les chips de bacon vous-même :

Faire chauffer l’huile dans une poêle.Couper vos tranches de bacon en lamelles irrégulières d’environ 10 cm de long et 3 cm de large. Ajouter un filet de miel sur chaque tranche et étaler à l’aide d’un pinceau. Lorsque l’huile est bien chaude, faire revenir les tranches de bacon en les retournant souvent, et en leur donnant des formes un peu différentes. Lorsqu’elles sont bien dorées et devenues croustillantes, les poser sur une feuille absorbante. Réserver.

 

Ensuite, préchauffer le four à 220°C.

 stars-peppers.jpg

Pour la Ratatouille Ensoleillée :

Laver les légumes, couper l’aubergine et la courgette en rondelles épaisse d’environ 1,5cm

Avec les emporte-pièces, donner des formes attractives aux rondelles de courgettes et d’aubergine. Couper les poivrons dans la largeur de manière à obtenir des formes de fleurs. Prendre soin de bien retirer les graines et la partie blanche. Dès que la forme de fleur n’est plus apparente, couper le reste en longues lanières et les  modeler en « bouclettes ».

Mettre le tout dans un grand plat à four antiadhésif, en espaçant un minimum chaque ingrédient. Ajouter les poivrons et tomates cerise grappe, répartir les gousses d’ail finement émincées. Arroser de jus de citron  puis d’huile d’olive. Utiliser un pinceau pour s’assurer qu’il y en ait sur chaque morceau.

Saupoudrer les formes d’aubergine et de courgette avec le Parmesan fraîchement râpé. Ajouter un peu de sel et poivre sur les légumes, mais éviter l’ajout de sel où il y a du Parmesan, car il apporte déjà la quantité de sel suffisante. Ajouter les aromates. Enfourner les légumes pendant la préparation des cheesecakes, environ 6 à 8 minutes.

Pour les Cheesecakes en Poivronne :

Couper délicatement les poivrons en deux dans le sens de la longueur, les épépiner et bien les rincer. Les recouvrir de papier aluminium pour conserver un bel aspect après cuisson.

Assouplir le Philadelphia pendant une trentaine de secondes puis ajouter le Cottage Cheese et l’œuf en mélangeant bien entre chaque ajout. Couper les tomates séchées en petits morceaux, les ajouter, ainsi qu’une pincée de sel et quelques tours de moulin de poivre, au goût. Si vous ne voulez pas que les tomates séchées ne se voient à la surface du cheesecake, prenez soin de les enfoncer un peu dans l’appareil.

Sortir le plat du four et baisser la température à 150°C.

Dans le plat à four, caler les demi-poivrons avec du papier aluminium et y verser l’appareil à cheesecake à la cuillère.

Déposer sur chacun d’entre eux une chips de bacon légèrement enfoncée dans la préparation. Si vous voulez, vous pouvez ajouter des brisures de chips de bacon dans l’appareil à cheesecake.

 

Enfourner pour 35 minutes en surveillant la cuisson de très près, en particulier pour les cheesecakes. Les légumes doivent avoir un bel aspect doré.

Retirer les branches de thym.

Servir de suite, à température ambiante, ou froid.

Il faut savoir que la texture du cheesecake est meilleure le lendemain, et c’est aussi appréciable froid que chaud. De plus, les légumes se réchauffent très bien au four.

 

Suggestions :

Si vous aimez le fromage de chèvre, n’hésitez pas à utiliser du chèvre frais à la place du Philadelphia ou du Cottage Cheese.

Si vous aimez les plats épicés, vous pouvez sans hésiter ajouter du curry où cela vous inspire. Cela se marie particulièrement bien avec le fromage de chèvre et le poivron rouge. Sans oublier la pointe de miel.

Cette « double » recette est adaptable au goût de chacun, et présente l’avantage d’être attractive et goûteuse pour les enfants qui rechignent à manger des légumes. Les formes ludiques les autorisent à manger avec les doigts, ce qui présente un certain intérêt pour eux.

De plus, le petit goût sucré des poivrons aide à les amadouer, surtout si ces derniers sont interprétés en cheesecakes.

 

 

tomatoes-grappes.jpg

J’en profite pour tous vous remercier pour vos petits mots, commentaires ou emails. Et je m’excuse de parfois ne pas pouvoir répondre très vite aux demandes. D’une part je ne reçois plus les commentaires par e-mail depuis quelques mois (ça aussi c’est un gros problème, décidément… pourtant je n’ai rien modifié). D’autre part, Busy as a Bee…

 

J’ai oublié de vous dire, le poivron est un de mes légumes préférés, si ce n’est mon favori, quelque soit sa couleur… Chacun a sa particularité. D’ailleurs, allez y doucement sur le poivron vert si la recette est uniquement destinée aux enfants, mais ne le mettez pas de côté pour autant : il faut éduquer le goût!

 

…Je vous souhaite déjà un bon week end…
…A très vite…

 


Wow, what a Marble Cheesecake! - Abricot-Framboise sur base de Spéculoos -

sept  09
20

… Une recette “Wow” …

 

cheesecake2.jpg

Petite, je n’avais pas la chance de pouvoir acheter mon pain chez le boulanger, sauf quand j’allais chez Papa.

Chez le boulanger, ce qui me faisait craquer, c’était les Oranais. Pas les pains au chocolat, ni les gros et beaux gâteaux. Non. Juste les Oranais. Sans oublier les croissants aux amandes, bien frais.Et pourtant, les abricots n’ont jamais été un de mes fruits favoris. Peut-être n’avais-je jamais goûté aux bons abricots à la chair pulpeuse et sucrée ? Cueillis mûr à point –car il faut savoir que les abricots ne mûrissent plus une fois cueillis- pour le plus grand plaisir des papilles.Je crois que cette année, je me suis bien rattrapée. Des abricots à croquer ! Des abricots au naturel, dans mes yaourts, dans mes salades, dans mes mini-pizzas, des abricots dans mes… cheesecakes ! Décidemment, les abricots ont envahi mon quotidien, me sont devenus familiers et ce n’est pas pour rien si je me suis permise de les désabricoter. Plus de peau, que de pulpe,  pour le plus abricoté des cheesecakes. Oui mais chez moi, qui dit abricot dit amande, et qui dit amande, dit… framboise!

Vous voyez où je veux en venir? En hiver, mes cheesecakes se font de Philadelphia pour le plus grand bonheur des gourmands, adeptes du New York style Cheesecake ;) En “été”, c’est plutôt en version un peu plus légère, sans pour autant se priver du côté onctueux et fondant du cheesecake. Simplement, voyez-y texture et goût spécifiques apportés par de la faisselle égouttée (à défaut, vous pouvez la substituer par du petit suisse, voire moitié cottage cheese/moitié fromage blanc, le tout égoutté au torchon). Libre à vous de choisir de la faisselle au lait de vache, de brebis ou de chèvre !

Une couche de biscuits épicés…Un appareil marbré à la faisselle, fondant, léger en bouche, gourmand…Quand la framboise côtoie l’abricot, soutenu par l’amande et une pointe de fève Tonka…

Ce cheesecake là, il se faire désirer, tout comme les oranais que l’on m’offrait, de temps en temps. Plus c’est long, plus c’est B… Alors, commencez par bien lire la recette avant de vous mettre à l’œuvre, histoire de ne pas être pris de court lors de la préparation. Quelques jours sont nécessaires pour bien égoutter la faisselle. Au cas où, hors saison, vous pouvez acheter la pulpe d’abricot toute prête. Sinon, n’hésitez pas à la faire vous-même.

Voilà comment terminer un barbecue d’un fin juillet 2009, avec du cheesecake plein la bouche. Alors que les 12 estomacs étaient pourtant déjà bien remplis avec tout ce que j’avais préparé! D’ailleurs au final le barbecue n’en était plus un car il n’a que peu servi… Les quelques autres recettes viendront plus tard…

 

Cheesecake Marbré Abricot-Framboise à la faisselle

sur base de Spéculoos

piece-of-cheesecake.jpg

Ingrédients pour un moule à charnière de 26 cm de diamètre :

 

Pour la base du cheesecake :

  • 250 gr de Spéculoos, réduits en miettes (ou biscuits au beurre auxquels vous pouvez ajouter vos épices et/ou abricots secs)
  • 75g de beurre, fondu

Pour l’appareil à cheesecake :

  • 400 g de faisselle au lait de vache, de chèvre ou de brebis, bien égouttée (soit environ 700g de faisselle non égoutée)
  • 400 g de fromage Philadelphia (ou fromage nature à tartiner de marque de distributeur)
  • 300g de crème fraîche épaisse
  • 5 œufs
  • 210 g de sucre
  • 2 cuillères à soupe de miel d’Acacia
  • 1 gousse de vanille grattée (j’ai utilisé de la « gousse de vanille en poudre », très pratique)

Pour la pulpe d’abricot à l’amande :

  • 400g d’abricots mûrs à point (ou 200g de pulpe d’abricot)
  • 3 gouttes d’arôme d’amande amère
  • 30g de poudre d’amande
  • ½ fève Tonka, râpée (facultatif mais recommandé)

Pour la pulpe de framboise :

  • 250g de framboises fraîches
  • 20g de d’arrow root (ou 30g de maizena)
  • 1 trait de jus de citron vert

Préparation :

dsc08153.jpg

Pour la faisselle égoutée :Laisser égoutter la faisselle au réfrigérateur pendant au moins 5 jours en retirant le petit lait rendu régulièrement. Si vous êtes pressés, la substituer par du petit-suisse. Pour les préparations aux fruits :

Pulpe d’abricot à l’amande

Dans de l’eau portée à ébullition, faire bouillir les abricots 1 minute . Ajouter l’arôme d’amande amère.Laisser tiédir, retirer les noyaux puis les peler et les égoutter. Mixer ensuite les abricots avec la poudre d’amande et la fève Tonka, râpée.Laisser bien refroidir.

Pulpe de framboise

Mixer les framboises avec l’arrow root et le citron vert.Vous pouvez conserver les graines ou non. Personnellement, je les ai conservé pour apporter la sensation naturelle du fruit. Sinon, passer cette préparation au chinois.

Pour la croûte :Préchauffer le four à 210°C (th.7)Mixer les biscuits que vous aurez émiettés. Faire fondre le beurre et l’ajouter. Mixer de nouveau pour une masse homogène.Tapisser un moule à charnière de 26 cm de diamètre de papier sulfurisé, et y déposer la préparation biscuitée dans le fond du moule de façon uniforme. Tasser en appuyant avec le dos d’une cuillère à soupe, sans toutefois trop écraser le biscuit afin d’éviter une texture compacte. Enfourner 7 minutes. Laisser refroidir.Pour l’appareil :Dans un grand récipient, mélanger la faisselle égouttée et la battre vivement afin qu’elle puisse s’incorporer uniformément à l’appareil à cheesecake.Ajouter le fromage frais de type Philadelphia, assouplir le mélange avec une maryse. Ajouter la crème, le sucre, le miel, les arômes, puis les œufs, un à un.Préchauffer de nouveau le four, à 150°C.Séparer l’appareil en deux masses de même poids.Incorporer une préparation à la pulpe de fruit dans chacune de ces masses. Bien mélanger pour obtenir une masse homogène, sans trop battre non plus les préparations, il est préférable de les retourner de nombreuses fois un peu à la manière des blancs en neige.piece-of-cheesecake2.jpg

 

Pour le “montage” :Prendre les deux appareils à cheesecake et le moule déjà agrémenté de la base aux spéculoos. Verser environ 4 à 5 cuillères à soupe de chaque appareil au centre de la base biscuitée de façon à former un cercle relativement régulier. En alternant les préparations avec une quantité , celle du dessous va s’étaler de manière circulaire, ce qui va permettre de former des marbrures régulière.  Si la préparation ne s’étale pas assez, secouer un peu le moule de manière circulaire. Après un petit moment de patience et de minutie, votre moule sera rempli, avec de belles marbrures bicolores.Enfourner pour environ 60 min  en recouvrant d’une feuille de papier aluminium (attention à ce que l’aluminium ne puisse pas toucher la surface du cheesecake). Surveiller la cuisson pour s’assurer que le cheesecake soit encore un peu tremblotant à son terme. Ensuite, éteindre le four et y laisser le cheesecake une bonne heure, porte entrouverte. Le laisser ensuite complètement refroidir et entreposer au frigo pendant 48h.Je sais, c’est dur… Mais il est bien meilleur après 48h. Si vous ne pouvez pas trop attendre, 24h est un bon compromis, mais surtout pas avant ;) Sa texture et son parfum s’optimisent avec le temps…J’y ai apposé quelques éléments de décoration mais point trop n’en faut. Vous pouvez faire quelques réalisations en pâte d’amande, cela se marie bien avec les saveurs. Vous pouvez éventuellement servir le cheesecake avec quelques fruits frais, une coupe de champagne ou d’un vin blanc aux arômes d’abricot ;) Il se suffit à lui-même à vrai dire… Un coulis serait de trop par exemple. Et vu que je n’ai plus toutes mes photos, je vous mets quelques photos de Dundee, où je retourne dès demain matin à la première heure.

dsc02237.jpg

leaves.jpg

gulls.jpg

marble-cheesecake.jpg

… Donnez m’en des nouvelles …
… A très bientôt, cette fois-ci ! …
… Il faut dire que la cuisine et la photo m’ont manqué cette été, et vous aussi ! …

<–>