Sucré archive at

Glace au chocolat blanc, citronnelle, cardamome & brisures de framboise

mai  12
28

Un retour en douceur?

 

glace-choco-blanc_citronnelle_cardamome_framboise_2.jpg

 

Je réalise que ça fait des lustres que je n’ai pas pointé le bout de mon nez par ici. Et quand j’ai refait une apparition soudaine, le moins que l’on puisse dire, c’est que ce ne fut pas vraiment régulier. En particulier depuis que je vis au Royaume-Uni. Presque 4 ans maintenant !

Ce n’est pas faute d’essayer. A toujours vouloir atteindre la ‘perfection’ (=faire du mieux que je peux), au final, c’est la page blanche, ou presque. Plusieurs billets non achevés, qui attendent… et attendent… et attendent.

Puis l’occasion passe, la saison s’efface.

 

Depuis mars dernier, j’ai entamé ma sixième année de ‘food blogging’. Pas vraiment active, je vous l’accorde. Mais cela cache beaucoup plus d’action en cuisine et un intérêt autour du culinaire qui, au fil du temps, s’étend.

Bien que mes articles soient irréguliers, mon blog a toujours une place bien particulière. Après tout, c’est peut-être un petit peu grâce à lui que j’ai spécialisé mes études dans le marketing alimentaire et que je me suis lancée dans un doctorat en octobre dernier. Qui sait ?

 

En tout cas, vivre et étudier au Royaume-Uni ont énormément influencé ma perception des choses. Culinairement parlant, certaines cuisines & ingrédients ‘du monde’ en sont presque devenus ‘banals’.

Petite, maman cuisinait souvent asiatique & ‘exotique’ vu nos origines et périples dans la famille. Mais cela restait quand même un luxe et limité à ce qu’on pouvait trouver en province. Aujourd’hui, citronnelle, gingembre, galanga, coriandre, sauce soja, sauce de poisson, pak choï, gombo, mangue verte, papaye, manioc, aubergines thaï, haricot à rames, ail noir, daikon, shiitake, enoki, miso, dashi, wakame, sushi, mochi, goyza, tempura, dim sum, mille et uns curry indiens, et thaï, et je passe les plus curieux… font parti de mon quotidien.

Je sais que maintenant, en France, il est beaucoup plus facile de trouver des produits du monde dans les supermarchés, mais ça reste bien souvent cher et restreint (surtout en province).

Ici, à Newcastle, l’accès a des tas d’ingrédients et produits du monde est si facile et à portée de tous, que ce soit en supermarché ou en magasin spécialisé (très nombreux). Pas étonnant lorsqu’on sait que les cuisines favorites des britanniques, c’est l’indien et le chinois.

 

dsc_9847.jpg

Cha Siu Bao (Pork Buns) - Chinese New Year Festival 2012 - Newcastle-upon-Tyne

 

Au-delà de tous les plats & produits préparés pas toujours très goûteux disponible en grande surface, c’est un plaisir d’avoir des ‘boulangeries/salon de thé asiatiques’ et une multitude de restaurants asiat’ tenus par des asiatiques, y compris des restaurants aux concepts innovants : tapas asiatiques/street food, plats d’une région bien spécifique; fusion (ex : Thaï/Malaysien). Au centre, il y a même un supermarché asiat’ immense où l’on peut manger de jolis sushis ou une glace au thé vert ou encore aux haricots rouges.

Mais l’exotisme (=non tradi) ne s’arrête pas à l’Asie du Sud-Est avec la Chine, Thailande, le Japon, Vietnam, Taiwan, Inde, Corée, Malaysie etc. Il y a ici une bonne représentation de l’Europe de l’Est avec la Grèce, Turquie, Pologne… en Amérique Centrale et du Sud avec le Mexique, Brésil, Argentine, les îles françaises… en Afrique avec les pays du Maghreb, l’Egypte, le Liban, la côte Ouest… J’essaierais de vous donner un aperçu de ce qu’il y a ici au fil du temps, les photos ne manquent pas!

Mais bon, faut pas se leurrer, beaucoup de plats ‘venus d’ailleurs’ sont adaptés à la culture britannique, ou même inventés ! Rencontrer, travailler et vivre avec des gens originaire du monde entier et partager leur culture m’a enrichi et ouvert de nouveaux horizons.

Moi qui ne connaissais rien à la Grèce, à la Pologne, au Japon, au Brésil, me voilà à expérimenter. Pas plus tard qu’hier, ce fut un Bœuf Stifado & Salade Grecque + Poires, miettes de feta, pistaches & graines de sésame au four, tombée de miel & touches d’huile de sésame.

dsc00179.jpg

 


 

Bref.


Vu la saison et la soif de fraîcheur et d’exotisme, je vais partager une recette de crème glacée. Faite il y a un petit bout de temps certes, c
ela n’empêche que ses saveurs et textures sont dans la lignée de ma mood du moment. Les associations d’ingrédients ont inspiré ce merveilleux cheesecake (clic) fait et refait, avec citronnelle, ou pas. Ça date et ça plaît toujours autant, c’est pour vous dire!

 

La magie du trio citronnelle-cardamome-framboise se dévoile dans une crème glacée au chocolat blanc. Légère & onctueuse, équilibre de saveur, une glace qui éveille les papilles.

 

 

 

 

Glace chocolat blanc, citronnelle, cardamome

& brisures de framboise

 

glace-choco-blanc_citronnelle_cardamome_framboise_1.jpg 

Ingrédients

  • 100 g de framboises fraîches
  • 30 g de sucre (10 g + 20 g)
  • 100g de chocolat blanc
  • 20 cl de lait demi-écrémé
  • 1 bâton de citronnelle
  • 10 gousses de cardamome verte
  • 4 jaunes d’œufs
  • 500 g de fromage blanc (20%, voire 40%) ou yaourt grec
  • 100g de crème fraîche épaisse

 

Préparation

La veille

Si vous utilisez une sorbetière, mettre le bol au congélateur.

Mettre les framboises dans un sac congélateur zippé avec 10g de sucre, les mélanger puis bien les répartir dans la surface du sac, puis mettre au congélateur, à plat, pendant une nuit.

 

Le jour même

  1. Dans un grand bol, briser le chocolat blanc. Plus les morceaux seront petits, plus il fondra facilement.
  2. Hacher le bâton de citronnelle et écraser la cardamome. Dans une casserole, verser le lait, la citronnelle hachée et les graines de cardamome. Couvrir et laisser infuser 30 minutes à feu doux.
  3. Filtrer le lait ainsi obtenu. Verser le lait encore chaud sur le chocolat blanc. Mélanger jusqu’à obtention d’un appareil homogène.
  4. Séparer les blancs des jaunes d’œufs. A l’aide d’un fouet, faire blanchir les jaunes d’œufs avec le sucre.
  5. Verser un quart du lait infusé au chocolat blanc sur la préparation aux œufs. Mélanger en fouettant vivement puis ajouter le reste du lait ainsi que le fromage blanc et la crème fraîche épaisse. Mélanger de nouveau.
  6. Mettre en sorbetière pendant 30 minutes.
  7. Sortir les framboises sucrées du congélateur, les briser en petites pépites. Incorporer les brisures de framboise à la glace de manière homogène.

 

Dressage

Peut être accompagné de quelques framboises fraîches. Cependant, aucun artifice n’est nécessaire tant les saveurs et l’onctuosité de cette glace se suffisent à elle-même.

Conseils

Pour une texture très moelleuse, déguster la glace après le passage en sorbetière. Pour une texture un peu plus ferme, laissez prendre minimum 2 heures au congélateur.

Vous pouvez conservez la glace au congélateur jusqu’à 15 jours; cependant, il est préférable de la consommer rapidement vu qu’il y a présence d’œuf.

Penser à sortir la glace 10 minutes avant dégustation et la placer au réfrigérateur pour l’amollir plutôt que la décongeler (ce qui limitera la formation de cristaux). 

Astuces

Si vous avez une turbine à glace, et que vous avez une envie de glace à la dernière minute, mettez les framboises fraîches directement dans la glace, ou utilisez des brisures de framboise surgelées, que vous sucrerez légèrement au sucre glace.

Variantes

Si vous ne trouvez pas facilement de citronnelle ou si vous souhaitez varier ou succomber aux tentations des ingrédients à la mode, remplacez la citronnelle par des zestes de citron vert, ou de yuzu ou de combava.

… En parlant de cheesecake

… J’en ai pas mal à partager …


Intense & Spicy Chocolate Fondant, Melt-in-your-Mouth, 4 Textures & ‘Feeling’ – Oops Sorry, Should I say Caramelised Cinnamon Filling? ;)

nov  09
28

 

fondant-choco-epice_2.jpg

 

    3:30 am.

    Des yeux entre-ouverts. Penser à son blog. Se dire qu’on ne prend pas assez soin de lui. Pas assez. Du tout (…).

 

Des billets à moitié rédigés parcourent mon ordinateur. D’innombrables photographies en pagaille -ou presque- s’y baladent. Mettre de l’ordre.

My “To Do List” ne me dit pas de publier des recettes sur mon blog, malgré mon envie de le faire.

 

Un billet avant… avant que je ne m’enfouisse sous les livres, les articles, les vidéos… Pas de cuisine non, cela fait bien longtemps que ça ne m’est pas arrivé. Du moins, en ce qui concerne les recettes. Car je reste toujours à l’affût de news culinaires croustillantes, à tout niveau. Food Marketing & Management

J’avoue, je regarde quand même les programmes télévisés culinaires… Je ne vois pas comment je pourrais faire autrement, vous me comprenez j’espère ;)

 

Un billet avant… avant Noël.

L’esprit de Noël pointe déjà son nez. Incroyable comme le temps s’écoule.

Lors de mon shopping Halloweenesque, une toque Christmas Cook s’est glissée dans mon panier, en toute discrétion. Remarquez, une fois Halloween passé, je me suis bien vue acheter des emporte-pièces discounted aux formes horrifiantes, en pensant déjà à l’année prochaine !

Je  sors de la boutique, lève la tête et remarque les illuminations de Noël, en Octobre ! Au jour d’aujourd’hui, je m’émerveille devant les vitrines (pas trop longtemps quand même).

Des sapins blancs -que je ne cesse d’admirer depuis petite-,  des scintillements, des bonhommes de neige -mais pas de neige-, des pères noël -ah bon, y’en a plusieurs ? ;)-, des étoiles en or, argent, diamant, rubis, saphir…

 

En ce qui concerne la recette, rien de très original. Du moins, un Fondant au Chocolat, ça reste un Fondant au Chocolat. Simple, Facile, Rapide et Efficace. Classique & Banal me diriez-vous. Mais Qui saurait résister à la sensation de plaisir que provoque un Fondant au Chocolat ? Rarement la même, tant la recette est déclinable, tant le contexte l’influence considérablement. Amateurs de chocolat aux ou non, qu’importe, chacun peut y trouver son bonheur.

 

Vous allez me dire, ‘au quotidien’, on en trouve partout des recettes de fondants : ouvrez un magazine quelconque et vous tomberez nez à nez avec une superbe photo de fondant et ses ingrédients;  regardez la dernière plaquette de chocolat dessert que vous avez acheté, vous verrez, votre choco n’attend plus que vous et vos fourneaux ; jetez un oeil à votre boîte email, combien y a-t-il de Fondants au Chocolat ? Sans parler de ceux sur la bloggosphère…

Combien de fois vous êtes vous promis de les réaliser ? Et pourtant…

 

 fondant-choco-epice_4.jpg

Je n’hésite donc pas une seule seconde à vous proposer mon Fondant au Chocolat décliné dans l’esprit de Noël, tout comme j’ai pu le décliner en Fondants Aphrodisiaques au Chocolat Nutella il y a quelques temps déjà. Peut-être qu’un jour je vous proposerez “l’original” ;) To Die For! Comme les fêtes approchent, la St Nicolas notamment puis Noël, je lui ai donné un petit air doucement épicé, comme un pain d’épices.

Mais… Pas de Pain d’épices pour cette fois car je vous ai déjà présenté ma recette fétiche in both English and French (que vous pouvez retrouver chez Le Plaisir de Gourmandise, Nothing But Me & Marie’s Cooking merci les filles).

 

Laissons place à un Fondant au Chocolat qui se substituerait bien à l’Indulgent GingerBread pour un certain 6 décembre. D’ailleurs, si vous utilisez du chocolat 70%, ce serait un peu la gourmandise interdite ‘réservée aux adultes’, isn’t it? Pendant que les enfants, ’sages comme des images’, dégusteraient du pain d’épices, des confiseries et quelques clémentines selon la Tradition… Mais rien que pour eux, faites une version avec du chocolat à pâtisser, pour un souvenir impérissable ◊.

 

By the way, vous connaissez les Cinnamon Swirl Buns (ou Cinnamon Rolls) ? Le « cinnamon filling » de cette spécialité s’est incrusté au beau milieu de ce trésor chocolaté marié aux épices, qui respirent la période de l’Avent. Pourquoi cette recette, maintenant ? Besoin de réconfort peut-être, de féérie et de vacances surtout ! Haaaa, les vacances de Noël que je ne vais malheureusement pas voir…

 
J’ai oublié de vous dire, en fait, ce Fondant au Chocolat n’est pas un véritable Fondant…

Il est aussi Coulant, Truffant, et Brownisant. Perturbant n’est-ce pas ?

Si vous le dégustez tiède, il sera encore coulant en son centre. Si vous attendez les 24heures que je préconise, il sera encore un peu coulant ! (si vous avez bien respecté la cuisson)…

Fort en Chocolat, il vous donnera l’intensité de la truffe couplée à sa douceur fondante

Quant à sa croûte, craquante comme un brownie sur le dessus, caramélisée sur sa base grâce au fameux ‘cinnamon filling‘, pour un contraste de textures et de goûts des plus plaisants…

 

‘Fondant’ Intense au Chocolat Épicé & Cannelle Caramélisée ‘Feeling’

Coulant, ou Pas —

 fondant-choco-epice_3.jpg

Intense & Spicy Chocolate Fondant & Caramelised Cinnamon Filling

Melt In The Middle, or Not

Pour 8 personnes

 

Ingrédients

 

Pour le Fondant au Chocolat épicé

  • 200g de chocolat noir (100g à 70%, 100g à pâtisser -à adaptez au goût des gourmands), cassé en morceaux
  • 100g de beurre
  • 4 gros œufs
  • 40g de sucre roux*
  • 50g de sucre semoule
  • 10g de maïzena
  • 20g de cacao en poudre non sucré
  • 1 cuillère à café de cannelle
  • ½ fève Tonka, râpée
  • ½ cuillère à café de gingembre
  • 1 pointe de cardamome en poudre

 

Pour le « Filling Cannelle » qui caramélise

  • 70 g de sucre roux*
  • 2 cuillères à café de cannelle
  • ½ cuillère à café de bicarbonate de soude
  • 50g de beurre fondu

*Vous pouvez remplacer le sucre roux par tout sucre de canne, vergeoise, sucre muscovado, sucre d’érable… en fonction de vos placards.

Préparation :

Faire fondre le chocolat et le beurre au bain-marie.

Faire blanchir les œufs avec les sucres, jusqu’à ce que le mélange devienne blanc et mousseux.

Incorporer la maïzena, le chocolat en poudre, la cannelle, la fève de Tonka, le gingembre et la cardamome en poudre. Bien mélanger afin que la préparation soit bien homogène. Ajouter la préparation au chocolat fondu.

Préchauffer le four à 180°C.

Mettre la préparation dans un moule à cake à revêtement anti-adhésif d’environ 27cm de long.

Mélanger les ingrédients pour du “filling à la cannelle” et répartir cette préparation sur celle au chocolat.

Enfourner 20/22 minutes tout en vérifiant la cuisson. Le Fondant doit être encore liquide au centre (mais pas trop !), tout en ayant une belle croûte craquante. Décollez les bords au couteau.

Vous pouvez servir ce fondant à peine tiédi, avec une boule de glace vanille aux morceaux de fondant-choco-epice_5.jpgchocolat blanc –chuuut ;)- Un Chaud-froid irrésistible…

Ou après l’avoir réservé 24 heures dans un linge propre, ce qui développera ses arômes et optimisera ses textures.

( … )

◊ Une recette et Photo pour le concours “Gâteau d’Enfance” organisé par Isabelle Rozenbaum, Pascale et Dorian, car mon Fondant contient tout les ingrédients qui me rappellent des hivers magiques! C’est ma version de ‘gâteau au chocolat’ préférée tant je n’ai jamais apprécié les gâteaux au chocolat “basiques” que j’ai toujours trouvé trop secs et inintéressants.

Petite, j’adorais le chocolat, mais toujours avec autre chose.

Petite, j’adorais le pain d’épices.

Petite, j’adorais les gâteaux ayant une couche caramélisée, comme ma maman faisait.

Petite, j’adorais tout ce qui était gourmand, fondant et craquant.

Souvenirs d’Enfance.

As my Childhood memories remain… I still love this Indulgent Chocolat Fondant more than ever.