In America archive at

Sponge Cake avec Cream Cheese, Chocolat Blanc Chaud - oui, mais avec fève de Seva !

avr  08
1

Après les recettes vertes, il est temps de passer aux recettes … bleues… ! Et cette fois-ci, du 100% naturel.

Je vous préviens de suite, ce n’est pas un/du poisson. Personne ne serait assez crédule pour croire à un tel phénomène le 1er avril. Mais c’est justement pour en garder juste pour nous l’année prochaine, en faisant style qu’on partage avec vous, vous voyez ?

Mais noooon, c’est juste que ce jour commun a été choisi pour que tout le monde découvre cette fève au moment crucial, dans sa courte période comestible. Et quoi de mieux qu’un 1er avril pour éveiller les questionnements !

ter_0.jpg

Cette couleur bleue est donc née d’une découverte plus qu’intéressante tant elle émoustille les papilles tout en éveillant la curiosité ….

Non, pas de stroumphs, ni de curaçao, ni de chou rouge pour cette couleur bleue, mais bel et bien la fève de Seva, qui, réduite en pâte au mortier, nous dévoile une couleur bleue intense. Fève de Sé quoi ? « Séba » de sa prononciation, évidemment !
C’est après avoir pris le TER direction Strasbourg, que la fève de Seva est venue à moi.
Je m’en souviendrais de ce fameux marché de Noël et de Thierry Roux! Toutes ces odeurs, couleurs, saveurs… sans omettre cette découverte, non sans ardeur.
Nous avons patienté, et comme je le faisais remarquer ici, tout vient à point à qui sait attendre ! Merci Loukoum pour cette enveloppe contenant la « graine » magique !

Après quelques petits tests avec cette fameuse fève… j’avais quelques idées d’associations en tête pour une véritable recette qui me rappelle un moment inoubliable. Plus que ¾ d’une fève qu’il ne me fallait pas gâcher.

Pourquoi j’ai choisi ces recettes…

  • Pour le goût :

Déjà, parce que je voulais marier la fève de Seva au gingembre, pour un résultat doublement aphrodisiaque !

Le citron vert, dans la lignée exotique, une touche de fraîcheur incontestable, et d’actualité avec les beaux jours qui arrivent. Et puis je peux participer à la semaine du citron chez Lavande.

Le citron forme un couple d’enfer avec la fève de Seva !

Pour la boisson, une mise en avant de la fève, associée au chocolat blanc qui la sublime…

  • Pour la texture :

Le sponge cake représente le petit nuage sur lequel on est quand on y goûte. Le fait de savoir que c’est si rare et éphémère en rajoute une couche !

Pour contrebalancer la légèreté du sponge cake, il y a la gourmandise du cream-cheese et de la boisson. Quelle onctuosité, et quelle richesse ! A l’image de la fève de Seva.

  • Pour la forme :

Parce que je voulais immortaliser le moyen par lequel j’ai pu découvrir cette merveille, ça colle parfaitement, car un TER -soit un train qui va moins vte que le TGV-, c’est bleu. J’aurais pu faire un chalet du marché de Noël, mais non, pas pratique à partager. Ludique, y’a pas à dire !
Et la boisson, c’est un peu comme le vin chaud qu’on attend avec impatience, version printanière. Quoi, on ne vous a pas parlé du vin blanc chaud ? Une découverte parmi d’autres !

Bon, c’est parti pour du surprenant jusqu’au bout !

Magic Sponge Cake with Cream Cheese Frosting

sponge_cake.jpg

Ingrédients :

Pour le Sponge Cake :

  • 4 oeufs
  • 85 g de sucre en poudre
  • 90 g de farine
  • 1 cuillère à café de levure chimique
  • 1 cuillère à café de bicarbonate de sodium
  • zestes de deux citrons verts
  • 2 cuillères à café de gingembre en poudre
  • ½ fève de Seva

Pour le cream cheese frosting :

  • 200 g de cream cheese
  • 50 g de sucre en poudre
  • Le jus d’un citron vert et demi
  • 1/2 cuillère à café rase d’agar-agar

Préparation :

Préchauffez le four à 200 ° C (thermostat.7).
Séparez les jaunes des blancs d’oeufs. Battez vigoureusement les jaunes et le sucre ensemble jusqu’à ce que le mélange blanchisse et devienne mousseux. Incorporer les zestes du citron et la 1/2 fève de Seva transformée en pâte au mortier.
Remuez délicatement.
Battre les blancs en neige bien ferme. Les ajouter à la pâte avec une spatule en bois, sans les casser.
Tamiser ensemble la farine, la levure, le bicarbonate de sodium et le gingembre en poudre. Ajouter à la préparation et mélanger délicatement.

Huiler (huile d’olive) un moule à cake de 26 cm de long et étaler la préparation.
Faire cuire 20 minutes jusqu’à obtenir un léger doré à la surface.
Démouler sur une grille et laisser refroidir.

Pendant la cuisson du cake, préparer le cream cheese frosting.
Ajouter le sucre au cream cheese, battre le tout façon chantilly (au batteur, ou vigoureusement).
Porter à ébullition quelques secondes le jus de citron vert et l’agar-agar. Laisser refroidir.
Ajouter ce jus au cream cheese, battre de nouveau.
Réserver au frais.

Ensuite, couper les bords pour bien voir la couleur qu’offre la fève de Seva. – Non nécessaire évidemment, cela fait partie de la construction de mon TER- Donner une forme de train au Sponge Cake.
A la maryse, y étaler le cream cheese, de façon à ce que ce soit bien net et lisse.

Optionnel : du glaçage coloré pour écrire. (TER par exemple)

Réserver 2 heures au frais.

Sortir le sponge cake quelques minutes avant de déguster. J’ai préféré !

Warm White Chocolate with Seva and Cold Cream Cheese

boisson_1.jpg

 

Ingrédients :

Pour le chocolat chaud blanc:

  • 1/2L de lait demi-écrémé
  • 100g de chocolat blanc
  • ¼ de fève de Seva
  • Des quenelles de « cream cheese frosting » restant

Préparation :

Mettre le lait sur feu doux et y laisser fondre le chocolat blanc et la fève de Seva (transformée en pâte au mortier), sans cesser de remuer.
Ajouter des petites quenelles de cream-cheese filling bien fraiches, et servir, avec le cake bien frais !
Contraste chaud – froid très intéressant !

 

 

Je ne peux m’empêcher de vous inviter à essayer ce Sponge Cake, d’une légèreté extrême, d’un moelleux incomparable ! Evidemment, la fève de Séva n’est pas indispensable pour la texture ! Le goût je n’en parle pas, c’est juste fabuleux…

Surtout le tout réhaussé par une boisson subtile et gourmande…

boisson_01.jpg

… Quelqu’un pourra m’en envoyer quand je serais en Ecosse ? :)…

Le Layer Cheesecake né d’une Merveilleuse Association

mar  08
23

Voilà, mon année terminée, ma semaine d’examens achevée. Un léger pincement au cœur.

Il me reste 10 semaines de stage à Publicis, mon mémoire, ma soutenance finale.

Mais mes études ne s’arrêtent pas là, vous le savez, rendez-vous à Dundee, en Écosse.

Là-bas, je pourrai en déguster de bons cheesecakes, des vrais. Il n’y a que le cream-cheese qui donne une texture parfaite à mon goût pour les cheesecakes avec cuisson, comme ceux que j’ai pu déguster aux USA.

cheesecake.jpg

Vous ne trouvez pas de Philadelphia®  N’hésitez pas à utiliser du Tresana®, testé et approuvé – dans une prochaine recette que je vous proposerai – .

Ce cheesecake, réalisé à 4 mains, inspiré de mes boules coco-pandan.
N’oubliez pas le tiret entre coco et pandan, sinon vous risquez de tomber sur ça ☺ ou ça ou encore ça.
Quelle coïncidence.

La dernière fois, je vous disais que j’ai deux sortes d’arômes de pandan au goût différent, ma préférence va sans aucun doute à celui de chez Tang frères. A croire que Dorian le savait ;). En plus, celui-là, il colore naturellement.

Alors que là, on a dû ajouter du colorant vert pour souligner la présence de pandan.

Le pandan est également excellent associé à l’amande. C’est pourquoi est né le …

Layer Cheesecake Amande & Coco-Pandan

 

cheesecakessss2.jpg

Ingrédients pour un moule carré de 18 cm de côté :

Pour la croûte :

  • 200g de biscuits aux cacahuètes (28% de cacahuètes)
  • 50g de beurre

Pour l’appareil à cheesecake :

  • 600g de Philadelphia®
  • 3 œufs
  • 60g de sucre
  • 85g de pâte d’amande
  • 60g de coco râpée
  • 2 cuillères à soupe de pandan
  • colorant vert

Préparation :

cheesecake31.jpg

Pour la croûte :

Mixer les biscuits aux cacahuètes à l’aide d’un mixer ou d’un rouleau à pâtisserie. Ajouter le beurre, fondu, et mélanger, ou repasser au mixer.
Tapisser un moule à charnière (ici carré) de papier sulfurisé, et y déposer le biscuit dans le fond du moule de façon uniforme. A tasser en appuyant avec le dos d’une cuillère.
Enfourner 5 minutes à 180°C. Laisser refroidir.

Pour l’appareil :

Battre 400g de Philadelphia®, ajouter le sucre, la noix de coco râpée et l’arôme de pandan. Bien mélanger pour une masse homogène.

Ajouter ensuite 2 œufs, en mélangeant bien entre chaque.
C’est maintenant que vous pouvez ajouter le colorant vert, à doser selon votre envie, sachant qu’à la cuisson, la couleur s’atténue légèrement.

Dans un autre récipient, battre 200g de Philadelphia®, puis ajouter la pâte d’amande, chauffée préalablement au micro-onde pour pouvoir la travailler. Battre le mélange vigoureusement, puis y mettre l’oeuf restant. Mélanger.

Ensuite, sur la croûte, déposer la moitié de préparation coco-pandan, la couche d’appareil à la pâte d’amande et enfin l’autre moitié coco-pandan. Lisser à la maryse.

Recouvrir d’une feuille de papier aluminium. Enfourner pendant 40 min à 150°C, selon le four. Sortir du four, passer un couteau entre le bord du moule et le cheesecake pour aider au démoulage.

Laisser reposer au réfrigérateur pendant au moins 12 heures.

cheesecakesss.jpg

Mes recettes vertes :

Du côté du sucré :

Mini cheesecakes marbrés Pistache Tonka
Love & buddy biscuits Pistache et Matcha-vanille
Boules coco-pandan-extra terribles
Truffes pistache cœur amande-chocolat blanc
Tarte tatin banane kiwi & sa ricotta au pavot

Du côté du salé :
Congolais céréaliers au lait de coco, cœur Avocat Amande
Tarte tatin épicée brocolis ricotta
Tartare de courgettes au chèvre frais épicé
Salade aux USA

… Joyeuses Pâques …